TÉLÉCHARGER TACHAHOUD COMPLET

TÉLÉCHARGER TACHAHOUD COMPLET

TÉLÉCHARGER TACHAHOUD COMPLET

Le croyan lève ses mains à la hauteur de son visage et dit : "Allah est le plus grand" - Allahou akbar -. La prière a alors commencé. Positionner les deux mains juste au dessus du nombril, la droite au dessus de la gauche et réciter la première sourate du Coran, Al-Fatiha.

Nom: tachahoud complet
Format:Fichier D’archive
Version:Nouvelle
Licence:Libre!
Système d’exploitation: Android. Windows XP/7/10. iOS. MacOS.
Taille:12.49 MB

L'intention et le takbir - Mounir ibn Ahmed al Maghribî Lever les mains - Mounir ibn Ahmed al Maghribî Position des mains et direction du regard - Mounir ibn Ahmed al Maghribî La concentration - Mounir ibn Ahmed al Maghribî Invocations d'ouverture - Mounir ibn Ahmed al Maghribî Demande de protection, basmala et fatiha - Mounir ibn Ahmed al Maghribî Réciter la fatiha derrière l'imam - Mounir ibn Ahmed al Maghribî Dire amine - Mounir ibn Ahmed al Maghribî Récitation après la fatiha - Mounir ibn Ahmed al Maghribî Récitation à voix haute ou basse?

Sourate à lire après la fatiha - Mounir ibn Ahmed al Maghribî Récitation witr, vendredi L'inclinaison - Mounir ibn Ahmed al Maghribî Redressement du roukou' - Mounir ibn Ahmed al Maghribî Placement des mains apres le redressement du roukou' - Mounir ibn Ahmed al Maghribî Le soujoûd Prosternation - Mounir ibn Ahmed al Maghribî Mâlik rédigea cet ouvrage pendant plus de dix ans et ne cessa de le mettre à jour et de l'enrichir pendant près de quarante ans.

Hârûn Ar-Rashîd lui proposa de l'accrocher à la Ka'ba, à la Mecque Honorée, pour témoigner de ses vertus et pousser les gens à s'y conformer.

Mais l'Imâm Mâlik déclina cette offre et justifia son refus en ces termes : "Ô Emir des Croyants, quant à accrocher Al-Muwattâ' à la Ka'ba, [je ne le souhaite pas], car les compagnons du Messager de Dieu - paix et bénédictions de Dieu sur lui - divergèrent dans les jugements dérivés et se dispèrent dans les pays, et chacun estime avoir raison.

Il s'agit d'un ouvrage de Fiqh où l'Imâm Mâlik souhaita exposer les opinions qui relèvent du consensus dans la jurisprudence médinoise, s'appuyant sur des preuves issues de la Sounna considérée et appliquée à Médine. C'est dans cette perspective qu'il déclina les questions juridiques.