TÉLÉCHARGER ECHELLE ALGOPLUS

TÉLÉCHARGER ECHELLE ALGOPLUS

TÉLÉCHARGER ECHELLE ALGOPLUS

Cette approche semble corroborée par Ferrel Ferrell et al. L'échelle la plus pertinente est, de la même façon, une échelle utilisant des adjectifs qualificatifs. Wynne Wynne et al. Parmi les résidents dont le MMSE était inférieur à 15, les meilleurs outils étaient les suivants : - pour la sévérité de la douleur : des qualificatifs mots préférables à l'échelle numérique, à l'échelle visuelle analogique et à l'échelle des faciès.

Nom: echelle algoplus
Format:Fichier D’archive
Version:Dernière
Licence:Libre!
Système d’exploitation: MacOS. iOS. Windows XP/7/10. Android.
Taille:71.27 MB

Comme pour tout nouvel outil, il est judicieux de l'expérimenter avant de le diffuser. Devant tout changement de comportement, le soignant pensera à utiliser l'échelle. Le temps de cotation diminue avec l'expérience quelques minutes au maximum. Lorsque c'est possible, il est utile de désigner une personne référente dans une structure de soins donnée qui remplira l'échelle. Coter en équipe pluridisciplinaire de préférence. Que ce soit en structure sanitaire, sociale ou à domicile, la cotation par plusieurs soignants de profession différente est préférable.

La cotation systématique à l'admission du patient servira de base de référence. A domicile, on peut intégrer la famille et les autres intervenants, en s'aidant d'un cahier de liaison, du téléphone, voire d'une réunion au lit du malade. Ne rien coter en cas d'item inadapté.

Sommaire de cette page

Il n'est pas toujours possible d'avoir d'emblée une réponse à chaque item, en particulier face à un patient inconnu dont on n'a pas encore toutes les données, notamment sur le plan psychosocial. On cotera alors les items possibles, la cotation pouvant s'enrichir cependant au fil du temps.

Les comportements passifs sont moins frappants mais tout aussi parlants et importants que les comportements actifs ; par exemple, les troubles du comportement peuvent s'exprimer sur un mode hyperactif, tel que l'agressivité inhabituelle, mais aussi sur un mode de repli.

Ces équivalences pourraient être utiles quand l'EVA est impossible, situation fréquente en gériatrie.

KA Herr Herr et al. François et al. Cette étude renforce notre pratique fondée sur l'EVS et l'EN dans un contexte où l'auto-évaluation, même assistée, demeure toujours plus pertinente que l'hétéro-évaluation. Les études publiées récemment sur les corrélats entre la douleur subjective et l'imagerie fonctionnelle cérébrale vont dans ce sens. Coghill et al. Je me suis inspiré de ces études pour préciser notre propre attitude dans ces situations.

La douleur de la personne âgée > 65 ans

Éliminer les facteurs de distraction, par exemple la télévision ou la radio. Au mieux, le dialogue aura lieu seul à seul dans une chambre ou un bureau. S'approcher de la personne lentement et de face, créer et maintenir un contact visuel avec le regard du malade.

Pour ma part je me place de préférence au même niveau que le malade, le plus souvent en position assise. Il convient aussi que demeurer dans le champ visuel de la personne interrogée. Pour cela, il faut se situer au mieux au centre du champ visuel présumé. En effet, le rétrécissement du champ visuel se combine souvent aux difficultés de rotation du rachis cervical.

Utiliser des phrases simples et les plus courtes possibles, comportant les mots les plus simples.

A mon avis, les questions positives sont mieux comprises. Par exemple : "avez-vous mal? Poser une seule question ou ne donner qu'une seule instruction à la fois. En pratique attendre la réponse avant de poser une autre question.

Échelle Algoplus

Si l'on doit recourir à des questions ouvertes, celles qui font appel à la mémoire sémantique sont mieux comprises que celles qui se référent à la mémoire épisodique Small JA, Répéter les messages en utilisant les mêmes mots, mot à mot, en articulant bien.

Pour résumer, le langage du "prêtre dans son église" me semble opérant. Éviter d'interrompre la personne et lui accorder tout le temps nécessaire pour répondre. Parler lentement. A tort ou à raison, je tente d'imiter l'accent du résident quand il en possède un, par exemple celui de Paris chacun sait que nous n'avons aucun accent dans le Sud-Ouest de la France. Les stratégies qui ont montré selon Small une amélioration de la communication sont l'élimination des éléments de distraction et la simplification de la structure de la phrase et des questions.

Ces données semblent plaider en faveur d'une EVS échelle verbale simple qui serait la plus simple possible. Cette évocation est parlante à la fois pour le résident et pour le soignant qui procède à l'évaluation. Choiniere Choiniere et al, , étudie cet outil dans un centre de brûlés en indiquant en conclusion que le thermomètre est un moyen utile, valide et précis pour mesurer la douleur. Benesh Benesh et al, parvient à une conclusion comparable chez des femmes âgées en institution.

Cet auteur affirme que le thermomètre se la douleur est le meilleur indicateur de la douleur chez des femmes âgées en milieu rural, en sus de sa facilité d'administration.

Validation scientifique de l’échelle ECPA 2

Weiner Weiner et al, deux publications en l'utilisent aussi. A noter que l'utilisation par Benesh et Weiner diffère sensiblement de celle de Choiniere. Pour Benesh et Weiner, le thermomètre est une combinaison d'échelle verbale simple, d'échelle visuelle analogique et d'échelle numérique.

Celui de Choiniere se rapproche davantage de l'échelle visuelle analogique. Pour notre part, nous y préférons la comparaison entre deux outils présentés séparément, le plus souvent l'EN et l'EVS.

Les échelles d'hétéro-évaluation Ce type d'évaluation est indiqué chez les patients non verbalisants ou incapables de renseigner une auto-évaluation, même si elle est assistée par l'observateur.

Souvent, aucun langage n'est présent, seulement des expressions inintelligibles et la rare émergence de phrases et de mots apparemment oubliés. Il existe une incontinence urinaire ainsi que la nécessité d'assistance à la toilette et au repas.

Les capacités psychomotrices basiques, par exemple la capacité à marcher, sont perdues avec la progression de ce stade. Le cerveau n'apparaît plus capable de dire au corps ce qu'il faut faire. La rigidité généralisée et des réflexes neurologiques élémentaires sont souvent présents.